L' immobilier gagne en assurance
Vendre un bien

Comment vérifier la solvabilité de votre acheteur ?

La réussite d’une transaction immobilière ne tient pas qu’à la rencontre entre un vendeur et un acheteur. Si vous voulez aller jusqu’au bout de votre vente de logement, il faut aussi que le candidat à l’acquisition ait vraiment les moyens de ses ambitions. C’est pourquoi il faut vous assurer de la solidité financière de votre acquéreur. S’il n’est pas fiable, cela pourrait remettre en cause votre vente. Voici comment vérifier la solvabilité de l’acheteur au cours de votre vente immobilière à Pontarlier.

Pourquoi faut-il s’assurer de la solvabilité de l’acheteur ?

Un acquéreur vous a contacté avec une offre sérieuse, du moins, en apparence. Il a l’air motivé, certes, mais a-t-il vraiment de quoi suivre ? Puisque vous avez des délais de vente à respecter, vous devriez les mettre à profit. Mieux vaut maintenant que trop tard, alors faites ce qu’il faut pour vous assurer que le candidat a bel et bien les moyens d’acheter.

Imaginez que vous avez fixé un prix et signé l’avant-contrat de vente. Dans ce cas, la vente est bloquée en faveur de l’acquéreur, en attendant de signer le contrat final. Mais si cette signature ne peut pas se faire, parce que l’acheteur n’a pas pu obtenir l’argent, alors la vente sera annulée. Vous aurez attendu du temps pour rien. Si vous vous étiez renseigné dès le début, vous auriez pu signer l’avant-contrat avec un candidat plus solide financièrement, et votre vente immobilière à Pontarlier aurait abouti.

C’est donc dans votre intérêt (et vous en avez le droit) de questionner l’acheteur sur sa solidité financière, ou encore de lui demander des justificatifs de ses moyens financiers.

Soyez diplomate et respectueux pour assurer la conclusion de votre vente immobilière à Pontarlier

Vous n’êtes pas de la police. Ne donnez surtout pas l’impression à votre candidat qu’il est suspect de quoi que ce soit. Dans l’intérêt de votre vente immobilière à Pontarlier, il faut que votre demande passe bien. Pour ça, suivez ces trois conseils :

  • Dès le début, questionnez donc votre acheteur afin d’en savoir plus sur son projet.
  • Soyez toujours entièrement transparent, afin d’avoir la confiance de l’acquéreur.
  • Expliquez à l’acheteur que ce sont de simples formalités.

vente immobilière à Pontarlier

Ce que vous avec le droit de demander à votre acheteur

Pour garantir la réussite de votre vente immobilière à Pontarlier, vous avez le droit de demander à l’acquéreur deux types de documents, suivant son plan de financement :

  • S’il faut un crédit immobilier pour acheter, l’acheteur doit pouvoir vous présenter un double de la simulation réalisée avec le banquier ou avec un courtier. Et s’il a recours à une aide financière, comme le prêt à taux zéro ou un prêt fonctionnaire, par exemple, demandez donc les justificatifs aussi.
  • Si l’acheteur finance son acquisition par la revente de son bien actuel, demandez à voir l’avant-contrat signé et/ou la preuve qu’il a déjà perçu un acompte pour sa propre vente.

Attention : vous n’avez pas tous les droits. Tout comme vous devez faire preuve de tact en demandant des justificatifs, vous devez aussi connaître vos limites. Notamment, vous n’avez pas le droit de demander des bulletins de salaire ou des doubles de déclarations d’impôts pour évaluer le niveau de vie de l’acquéreur.

Soyez conscient d’une chose : vous ne serez jamais sûr à 100 % de la fiabilité financière de l’acheteur. S’il a demandé un prêt immobilier, le risque existe toujours que la banque fasse marche arrière. Ou s’il a besoin de revendre sa propriété pour acheter, sa propre transaction pourrait capoter pour des raisons imprévues. Vous pouvez vous renseigner tant que vous voulez, vous n’aurez jamais la garantie absolue que votre transaction aboutira.

Vous pouvez ne pas vous inquiéter de contrôler la fiabilité de l’acheteur si vous confiez votre vente immobilière à Pontarlier à une agence. Dans ce cas, c’est un professionnel qui s’en charge à votre place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.