L' immobilier gagne en assurance
Louer un bien

5 étapes pour mettre un logement en location

Vous avez pris votre décision : vous allez mettre un logement en location. Pour y parvenir, il y a plusieurs étapes clés à traverser. Cela va d’une bonne communication autour de votre logement jusqu’à la remise des clés à votre nouveau locataire. Chacune de ces étapes demande toute votre attention. Pour vous aider à louer votre appartement à Pontarlier, voici les 5 étapes incontournables à suivre.

1) Communiquer autour de votre logement à louer

On peut même parler de promotion pour louer votre appartement à Pontarlier. Le but est d’attirer le plus de candidats possibles. Il faut rédiger une annonce efficace, puis savoir comment la diffuser autour de vous. Vous pouvez :

  • Publier dans les petites annonces des journaux locaux ;
  • Afficher votre annonce dans des lieux publics ;
  • Diffuser l’annonce sur les sites web spécialisés (PAP.fr, Seloger.com, LeBonCoin.fr, etc.) ;
  • En parler autour de vous (amis, collègues, commerçants), le bouche-à-oreille ayant ses mérites, et il est toujours gratuit.

Si vous le voulez, vous pouvez essayer de vous créer une base de locataires potentiels (comme le font les professionnels avec leurs bases de prospect). La finalité est de multiplier les supports de diffusion pour toucher un maximum de personnes.

2) Faire le tri parmi vos candidats à la location

Vous avez reçu de nombreuses candidatures pour louer votre appartement à Pontarlier. Mais comment faire une sélection parmi vos aspirants locataires ? D’abord, comparez leurs profils avec le type de logement (et de location) que vous proposez. Par exemple : si une famille nombreuse postule pour votre deux-pièces, ou si vous louez un 100 m2 et le candidat est un célibataire sans emploi, ce n’est pas vraiment encourageant.

Ensuite, avant d’inviter à venir visiter, demandez aux candidats de vous fournir un dossier comprenant :

  • Copie de pièce d’identité ;
  • Doubles de leurs trois dernières fiches de paie ;
  • Copie de leur dernier avis d’imposition ;
  • Justificatif de domicile de moins de trois mois, ou trois dernières quittances de loyer, ou dernier avis de taxe foncière ou attestation d’hébergement ;
  • Pour une entreprise commerciale : double de contrat de travail ou d’attestation employeur, ou extrait K ou K bis du registre du commerce et des sociétés, datant de moins de trois mois ;
  • Si c’est un artisan : extrait du registre des métiers de moins de trois mois ;
  • Pour un travailleur indépendant : double de son certificat d’immatriculation Insee ;
  • Si c’est un travailleur libéral : copie de sa carte professionnelle ;
  • Pour un étudiant : double de sa carte d’étudiant ou certificat de scolarité.

Si vous exigez un garant pour louer votre appartement à Pontarlier, vous devez demander les mêmes documents à cette personne, ainsi qu’un acte de caution solidaire rempli et signé.

3) Préparer vos visites pour louer votre appartement à Pontarlier

Avant de donner rendez-vous aux candidats pour visiter, rappelez clairement la date de début prévue pour louer votre appartement à Pontarlier (même si vous l’avez déjà marquée sur l’annonce). C’est un autre critère de tri : pas la peine de continuer avec quelqu’un qui compte louer plus tôt ou plus tard.

Pour bien préparer vos visites :

  • Fournissez un maximum de données à propos du logement ;
  • Mettez l’accent sur les atouts de votre logement, mais ne cachez pas non plus ses points faibles (sinon, si le locataire les découvre après coup, il peut vouloir résilier son bail).
  • Parlez aussi du quartier et des avantages à proximité du bien (arrêts de bus, commerces, espaces verts, etc.).
  • Évitez les visites en groupe. Des visites personnalisées créent un climat de confiance entre vous et le visiteur, et elles vous permettent d’en apprendre plus l’un sur l’autre (et cela met mieux en valeur la luminosité et la profondeur de votre logement).

Important : si une location est en cours, mettez-vous d’accord avec votre locataire sur les horaires auxquels vous pouvez venir faire visiter.

louer appartement à Pontarlier

4) Procéder au choix du locataire

Vous avez fait un premier tri parmi vos candidats et organisé des visites. Maintenant, il faut faire le bon choix. Ainsi, vous éviterez des complications plus tard (impayés de loyers, troubles de voisinage, etc.). Pour choisir judicieusement à qui louer votre appartement à Pontarlier, il faut vous poser ces questions :

  • Votre candidat est-il stable financièrement ? Est-il solvable et pourra-t-il payer régulièrement sur le long terme ?
  • A-t-il l’air de quelqu’un de sérieux ou plutôt d’un locataire à problème (non-respect du voisinage, hygiène douteuse, etc.) ?
  • Peut-il proposer un garant ou vous offrir une garantie (garantie contre les loyers impayés, dispositif Visale, etc.) ? Veillez noter que vous ne pouvez pas demander en même temps un garant et une garantie contre les loyers impayés.
  • Enfin, pour raisons pratiques : est-il d’accord avec la date d’entrée prévue, et a-t-il déjà donné son préavis s’il est locataire ailleurs ?

Et bien sûr, écoutez votre petite voix intérieure. Si un candidat ne vous inspire pas confiance pour louer votre appartement à Pontarlier, il doit y avoir une raison.

5) Faire l’état des lieux d’entrée et signer le bail locatif

Il ne reste plus qu’un pas à faire pour louer votre appartement à Pontarlier. Généralement, l’état des lieux d’entrée et la signature du bail se font le même jour, juste avant de remettre vos clés au locataire.

  • Pour l’état des lieux, il s’agit de faire le point sur l’état du bien et de ses installations, en compagnie du locataire. À la fin du contrat de location, avant que le locataire ne parte, le logement sera comparé avec ce qui est inscrit dans l’état des lieux d’entrée. Si des dégradations sont constatées, cela vous permet de déterminer qui est responsable, vous ou le locataire. Idéalement, faites faire l’état des lieux par un huissier ou par un professionnel immobilier. Il existe deux exemplaires remplis et signés : l’un est pour vous, l’autre pour le locataire.
  • Enfin, le bail locatif doit être établi et signé entre toutes les parties concernées. Si un garant est choisi, cela veut dire qu’il y a trois exemplaires (pour vous, le locataire et le garant). Ils sont signés par les trois intervenants.

Et voilà ! Le bail est signé pour trois ans, sinon, pour un an si c’est une location vide.

Passons maintenant aux conseils pratiques de location dans cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.