L' immobilier gagne en assurance
vendre son logement à Pontarlier
Vendre un bien

Comment bien compter le nombre de pièces de votre logement à vendre ?

Vous vous apprêtez à rédiger votre annonce immobilière, dans le cadre de votre projet de vente. Savez-vous de combien de pièces se compose votre bien immobilier ? Cette information fait partie des questions essentielles à se poser pour vendre son logement à Pontarlier. Vous devrez la préciser clairement aux futurs acquéreurs. Voyons ensemble comment bien compter le nombre de pièces dans un appartement ou une maison.

Le nombre de pièces : une information à faire figurer dans votre annonce immobilière

Lorsque vient le moment de rédiger votre annonce immobilière pour vendre son logement à Pontarlier, plusieurs informations doivent y figurer. Parmi elles, vous indiquerez la situation géographique de votre bien, la surface habitable, le prix de vente et aussi le nombre de pièces.

Pour procéder au décompte du nombre de pièces, on se base sur deux classifications similaires, à savoir la fonction (F) et le type (T). À chaque lettre, vous ajoutez le nombre de pièces principales. Vous entendrez parler par exemple d’un T4 ou F4.

C’est un critère qu’il ne faut pas négliger, car les visiteurs l’utilisent pour se positionner sur un bien. Et c’est pour cela qu’il est important de préciser les bonnes informations afin d’éviter les mauvaises surprises pour les acquéreurs.

Comment comptabiliser le nombre de pièces pour vendre son logement à Pontarlier ?

Le nombre de pièces est une information indispensable à indiquer dans votre annonce pour vendre son logement à Pontarlier, mais comment être sûr de son calcul ?

Seules les pièces principales du logement entrent dans le calcul

Le nombre de pièces que vous aurez à préciser correspond aux pièces principales. Il s’agit du séjour et des chambres.

Qu’en est-il de la cuisine et de la salle de bain ? Même si ce sont des pièces essentielles à votre vie quotidienne, elles n’entrent pas dans les critères de calcul. C’est le cas des pièces d’eau, mais aussi de service comme l’entrée, les couloirs, le dressing, la buanderie ou encore la cave.

Lorsque vous lisez T4 ou F4 sur une annonce, cela correspond à un séjour et trois chambres.

Existe-t-il une taille minimale pour qu’une pièce soit considérée comme « principale » ?

Effectivement, la surface d’une pièce dite « à vivre » ne pourra pas être inférieure à 9 m². Ainsi, si votre habitation comporte une chambre de 7 ou 8 m², il est conseillé de la présenter plutôt comme un bureau ou un espace de rangement.

Les pièces « particulières » sont-elles comptabilisées ?

Votre propriété est peut-être dotée de pièces dites particulières. Comment savoir si vous pouvez les faire apparaître dans votre décompte ? Voyons cela en détail :

  • Les pièces en enfilade communiquent entre elles et l’une d’elles ne possède pas d’entrée indépendante. Par conséquent, vous devez entrer dans la première pour accéder à la seconde. Elles peuvent être considérées comme pièces principales, à condition de le mentionner dans votre annonce.
  • Les pièces aveugles ne possèdent pas de fenêtres, toutefois elles peuvent entrer dans le décompte en tant que pièces principales. Il suffit de préciser qu’elles ne disposent pas d’ouverture dans l’annonce.
  • Les mezzanines seront considérées comme pièces principales à condition d’être suffisamment grandes et hautes.
  • Les vérandas (maisons) et loggias (appartements) se comptabilisent aussi comme pièces principales si elles disposent d’une température correcte, quelle que soit la saison.

Et dans un studio ?

Pour vous, un studio est doté d’une seule pièce et vous avez raison, à condition que la cuisine soit ouverte. Si celle-ci est fermée et par conséquent séparée, on parlera alors de F1 ou de T1, et non plus d’un studio.

Comment comptabiliser les pièces dans un logement atypique ?

Tout dépend de la nature de ce logement atypique. S’il s’agit par exemple d’un duplex ou d’un souplex, vous calculerez les pièces principales de la même manière qu’un logement classique. En revanche, la situation est particulière pour un loft, puisqu’il s’agit d’une seule pièce sans séparation. Dans votre annonce, vous devrez bien préciser qu’il s’agit d’un logement type loft.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.