L' immobilier gagne en assurance
Vendre un bien

Comment calculer votre future plus-value à la revente ?

Qu’est-ce qu’une plus-value ? Il s’agit du bénéfice que vous tirez de votre vente immobilière, du moins, lorsque vous vendez votre propriété plus cher que son prix d’achat. Si vous voulez prendre la bonne décision, il est fortement recommandé de calculer votre plus-value à l’avance. En fonction du résultat, vous pouvez préférer attendre pour vendre (et peut-être louer pendant ce temps). Mais si la plus-value estimée est prometteuse, c’est probablement le bon moment. Voici donc comment calculer votre plus-value immobilière à Pontarlier.

Vendre votre résidence principale : un calcul simplifié

Pour calculer votre plus-value immobilière à Pontarlier si vous vendez votre résidence principale, c’est très simple. Tout ce que vous avez à faire, c’est soustraire le prix d’achat du prix de vente. En clair :

Prix de vente – prix d’achat = plus-value

Par exemple, si le prix de vente est de 400 000 €, et le prix d’achat était de 370 000 €, vous devez faire le calcul suivant :

400 000 € – 370 000 € = 30 000 € de plus-value immobilière

Attention tout de même à bien entrer dans le détail avant de faire votre calcul :

  • Votre prix d’achat doit comprendre aussi l’ensemble de vos frais divers, ainsi que les dépenses réalisées afin de rendre le bien habitable (frais de notaire, coûts des travaux le cas échéant, etc.).
  • Le prix de vente n’est pas toujours su à l’avance. Il y a toujours une évolution à partir de l’estimation du logement, depuis sa valeur théorique jusqu’à la somme finale, obtenue après un ajustement et des négociations de prix.

Toujours dans l’exemple, si vous avez réalisé pour 10 000 € de travaux, vous devez les ajouter à votre prix d’achat. Il grimpe alors à 380 000 €. Dans ce cas, cela fait :

400 000 € – 380 000 € = 20 000 € de plus-value

Calculer votre plus-value immobilière à Pontarlier dans tous les autres cas : un calcul plus complexe

Maintenant, si vous ne vendez pas votre résidence principale, pour calculer votre plus-value immobilière à Pontarlier, sachez que vous êtes redevable d’une taxe sur la plus-value immobilière. Le montant de cette taxe est de 36,2 % en tout, en incluant l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux. À partir de ce taux, vous pouvez calculer votre plus-value immobilière nette.

Votre plus-value est imposée différemment en fonction des cas. Suivant le nombre d’années où vous avez été propriétaire du bien en question, vous pouvez bénéficier de divers abattements fiscaux.

plus-value immobilière à Pontarlier

Calculer vos abattements fiscaux

La taxe sur la plus-value immobilière est en fait constituée de deux impôts. Chacun de ces impôts peut bénéficier d’abattements :

  • Impôt sur le revenu. Vous êtes propriétaire depuis plus de 5 ans ? Vous pouvez retrancher 6 % de la taxe. À la 22e et dernière année, vous pouvez retrancher 4 %.
  • Prélèvements sociaux. Si vous êtes propriétaire depuis plus de 5 ans, vous pouvez retrancher 1,65 % de la taxe par année. À la 22e année, vous pouvez retrancher 1,60 %. Enfin, pour toutes les années suivantes jusqu’à la 30e, vous pouvez retrancher 9 %

Si vous voulez être entièrement exonéré de la taxe au moment de calculer votre plus-value immobilière à Pontarlier, il faut donc avoir été propriétaire du logement pendant plus de 30 ans.

Les cas particuliers d’exonération de taxe

Dans certains cas, il n’est pas nécessaire d’avoir possédé le bien pendant 30 ans pour être exonéré de la taxe sur la plus-value immobilière. Vous pouvez bénéficier d’une exonération dans les cas suivants :

  • Si le bien revendu ne vaut pas davantage que 15 000 € (pour deux personnes : 30 000 €) ;
  • En fonction de vos critères sociaux (si vous êtes retraité, si vous touchez une pension d’invalidité, si vous disposez de ressources limitées, etc.) ;
  • Si vous vendez un bien immobilier alors que vous vivez en dehors de France.

Pour mieux calculer votre plus-value, vous pouvez vous servir de cette calculatrice en ligne. Elle vous permet de prendre en compte le nombre d’années de possession du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.