L' immobilier gagne en assurance
Vendre un bien

Les 5 conseils à suivre pour préparer votre vente de logement

Vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un appartement, et vous désirez vendre ? S’il s’agit de votre première fois, vous avez forcément besoin de conseils. Autrement, cela reste tout de même une étape importante de votre vie, pour laquelle vous avez besoin de rester informé. C’est pourquoi, peu importe votre cas, vous devez bien préparer votre vente immobilière à Pontarlier. Voici 5 conseils pour mener à bien votre transaction.

1) Pour bien préparer votre vente immobilière à Pontarlier, demandez-vous pourquoi vous voulez vous séparer de votre propriété

Avant de préparer votre vente immobilière à Pontarlier, commencez par vous demander pour quelle raison vous voulez vendre. Est-ce par envie ou par besoin ? Avez-vous envie de voir du pays ? Avez-vous besoin de déménager pour raison professionnelle, ou parce que la famille s’agrandit ? Ou bien, avez-vous décidé de vous séparer de votre résidence secondaire ? Vos raisons vous aident à définir vos attentes et vos délais.

Concernant vos délais, vous devez anticiper :

  • Le délai de commercialisation, qui correspond à la durée de la transaction. Il varie suivant les villes et les types de biens.
  • Le délai incompressible entre la signature de l’avant-contrat et celle du contrat définitif. On parle de « délai de réalisation ». Il est de 3 à 4 mois environ. Ceci pour que le notaire ait le temps de traiter tous les aspects administratifs (éventuels droits de préemption, obtention ou refus du prêt immobilier demandé par l’acheteur, etc.).

Vous pouvez établir un délai de réalisation plus long, dès lors que vous vous accordez avec l’acheteur.

2) Réalisez une estimation de valeur la plus juste possible

Pour préparer votre vente immobilière à Pontarlier, l’estimation de valeur est sans doute l’étape la plus importante. L’estimation vous aide à déterminer le prix de vente le plus juste. Celui-ci doit être ni trop bas (pour ne pas perdre d’argent) ni trop élevé (pour ne pas détourner les acheteurs). Plus l’estimation est juste, plus votre prix l’est aussi, et plus vous augmentez vos chances de trouver un acquéreur dans les meilleurs délais.

On parle d’estimation de valeur. Or on distingue deux sortes de valeurs : la valeur vénale, qui est la valeur de marché, et la valeur commerciale, qui est le prix auquel votre bien est commercialisé. Pour vous, il s’agit d’estimer au mieux la valeur vénale selon des critères objectifs (emplacement, orientation, état général, etc.). Votre attachement personnel (soit les critères dits « subjectifs ») n’a aucun poids ici.

3) Rassemblez tous les documents nécessaires

Préparer votre vente immobilière à Pontarlier, c’est rassembler tous les documents indispensables. Si votre dossier de vente est incomplet, vous ne pouvez tout simplement pas vendre. Pour monter un dossier conforme, vous avez besoin des documents suivants :

  • Des justificatifs de propriété : titre de propriété, avis de taxe foncière, contrat d’assurance, etc.
  • Un plan du logement, ainsi que de l’immeuble si vous vendez un appartement. Il faut inclure des photos, la distribution des pièces, et une description brève du quartier et des commodités à proximité.
  • Des documents attestant des travaux éventuellement réalisés depuis que vous avez acheté le logement (s’il y a eu des aménagements de combles, si une véranda a été construite, etc.).
  • Pour un bien en copropriété (appartement) : le règlement de copropriété, le montant des charges des trois dernières années, les procès-verbaux d’assemblée générale des trois dernières années également, et le carnet d’entretien de l’immeuble.

Pensez aussi à contrôler la durée de validité de vos justificatifs.

préparer votre vente immobilière à Pontarlier

4) Faites réaliser les diagnostics techniques indispensables

Votre dossier de vente doit également inclure un DDT, ou « dossier de diagnostics techniques ». Pour préparer votre vente immobilière à Pontarlier, vous êtes dans l’obligation de faire réaliser tous les diagnostics incontournables, à savoir :

  • Diagnostic de performance énergétique (DPE) ;
  • État des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT), aujourd’hui « état des risques et pollutions » (ERP) ;
  • Diagnostic lié au risque d’exposition au plomb, si le logement a été construit avant le 1er janvier 1949 ;
  • Diagnostic amiante, si le logement a été construit avant le 1er juillet 1997 ;
  • État des installations de gaz et d’électricité, si elles ont plus de 15 ans.

Note : le résultat du DPE doit figurer dans votre annonce de vente, sous la forme d’une étiquette énergie. Il faut donc vous y prendre suffisamment en avance.

5) Valorisez votre logement

La dernière étape pour bien préparer votre vente immobilière à Pontarlier consiste à valoriser votre propriété. Vous devez la présenter sous son meilleur jour, la promouvoir correctement (en vous servant des bons supports physiques et digitaux), et communiquer localement pour attirer l’attention des acheteurs installés dans votre zone géographique.

Voici un peu plus de détails :

  • Pour réussir vos photos, il faut ranger le mieux possible votre logement. Faites le ménage, valorisez la profondeur des pièces, et rangez vos effets personnels pour rendre l’espace le plus neutre possible. Il faut jouir d’une bonne luminosité et proposer des photos en haute résolution.
  • Rédiger votre annonce demande de mettre en avant le ou les points forts du logement (s’il est bien exposé au soleil, s’il dispose d’un balcon, d’un sous-sol, etc.). Vous devez éviter les détails et les termes trop techniques. L’acheteur a besoin de savoir l’essentiel, comme la superficie en mètres carrés, l’emplacement, le nombre de pièces et le prix. Surtout, évitez de survendre les choses à l’aide de superlatifs comme « magnifique », « unique en son genre », etc.
  • Pour bien diffuser votre annonce, servez-vous de divers supports physiques (petites annonces, par exemple) et numériques (sites web immobiliers, par exemple : LeBonCoin si vous vendez seul, Seloger.com si vous vendez par agence). Si vous vendez seul, un conseil : évitez de surexposer le logement. Concentrez-vous sur un ou deux supports efficaces. Et si vous passez par un professionnel, le meilleur conseil à vous donner est de signer un mandat exclusif.
  • Enfin, communiquez localement. Votre futur acheteur a de très fortes chances d’habiter près de chez vous, car les futurs propriétaires acquièrent des biens dans un rayon réduit autour de leur résidence actuelle.

Si vous voulez davantage de détails à ce sujet, consultez notre article sur comment rédiger une annonce immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.